L’origine du Flamenco est assez floue, créé par le peuple « Andalou » au XVIIIe siècle, cette danse mêle des influences juive, arabe et gitane. Le peuple « Gitan » pratique le Flamenco depuis très longtemps et en cercles privés. Il s’agit d’un art avant tout …

arte flamenco festival mont de marsan

Élégant et vif, il séduit mais il s’articule autour de 3 axes : le chant (cante), la danse (baile) et la guitare (toques). Pour compléter le tableau, il existe trois types de chant :

  • La « tona » qui est le plus ancien chant connu du Flamenco issue de la forge et n’est pas accompagnée de guitare, mais son rythme évoque la cadence du marteau.
  • La « seguiriya » ; fin du XVIIe siècle, aujourd’hui pilier du Flamenco, ce chant renferme toute la tragédie humaine, la solitude, le désespoir et la mort. Il vient de l’intérieur, du plus profond de soi, du cœur. La danse qui l’accompagne est épurée, solenelle et majestueuse, composée de gestes lents.
  • La « solea » est la mère de tous les chants, c’est la 3e pilier du Flamenco. La diversité des « soleas » est souvent dû à leurs spécificités géographiques ou à leurs interprètes. La danse de la « solea » est superbe, sommet de la grâce et d’harmonie, féminine par excellence, les bras virevoltent et semblent s’envoler..

arte flamenco festival mont de marsan

La danse Flamenco (baile)

La musique Flamenco, tout comme la danse, implique une grande improvisation personnelle sans forme d’expression spontanée des émotions et sentiments de l’artiste. Toutefois, il existerait cinquante « palos » différents (type de danses Flamenco) selon les critères d’envie, d’expressions mélodiques et traditions culturelles.

La guitare (toques)

Les guitaristes sont connus comme « tocaores« , une technique particulière de son, entre le corps et l’instrument. Le toque Flamenco est une suite aléatoire de « falsetas« , liées entres elles par des transitions codifiées par l’artiste.

arte flamenco festival mont de marsan

A l’origine, le Flamenco consistait en un simple chant « a cappella » accompagné par les claquements des mains et la danse, souvent décrié comme des incitations à la débauche qu’il fallait interdire.

Aujourd’hui reconnu et inscrit par l’UNESCO au patrimoine culturel immatériel de l’humanité (16 Novembre 2010). Le Flamenco est un art de vivre, une danse du coeur et de l’esprit, une libération des sens et des cultures. Mélange de mélancolie et d’amertume, de folie et d’expressions faciales ainsi que gestuelles. Autour de cette danse, un univers coloré et magique se dégage, des sentiments à vif et un pur moment de bonheur.

Vous pouvez découvrir le Flamenco dans le cadre du festival Arte Flamenco à Mont de Marsan au mois de Juillet, organisé par le département des Landes, la ville et l’agglomération Mont de Marsan. Une programmation audacieuse qui vous plonge dans l’âme andalouse et vous emportera au rythme des « compas » et l’allégresse des bailes.

C.C.

Pour toutes informations supplémentaires :

  • office de tourisme, du commerce et de l’artisanat – 1 place Charles de Gaulle Mt de Marsan – 05 58 76 18 74
  • département des Landes – 23 rue Victor Hugo Mt de Marsan – 05 58 05 40 40
Tags : ArtTalents

Leave a Response